Road Trip en Norvège : Tromsø, Storstenneis, Senja et Sommarøy – Partie 1 !

C’est autour d’une Bière pour ma copine et d’une Vodka-RedBull pour moi (pas de jugement. merci…) que d’une simple hypothèse nous avons concrétisé un road trip en Norvège ! L’objectif de départ était de partir à la chasse aux aurores boréales mais tu connais, rien ne se passe jamais comme prévu ! Vive les road trips 🤟🏽🚗 . Viens découvrir cette aventure d’une semaine ↓


D72B9A31-AE21-4E64-BB3E-D74BEDDD1BED

Avant toute chose, jetons un coup d’oeil à la carte afin de localiser ces 4 villes situées sur différentes îles. Cela te permettra de prendre conscience des distances. À noter qu’il est possible de passer d’une île à une autre par le biais de routes et de tunnels ainsi que par le biais de ferries. Les ferries sont le moyen le plus rapide de passer d’île en île mais tu passeras à coté de nombreux paysages accessibles par routes. Un petit conseil hyper pratique si tu veux tout de même utiliser le ferry, penses à décocher l’option « Eviter les bacs et ferry » sur WAZE … ça peut aider 👍🏽! Dans notre cas nous avons effectué tous les trajets par route. Je t’indiquerais à chaque fois les distances et les temps de trajet à prévoir.

Jour 1 et 2 – Arrivée à Tromsø

Après une petite escale de 30 minutes à Oslo (ehhh ouais, t’as juste le temps de pisser entre deux avions… Merci Norwegian Airlines !), nous voici parties en direction de Tomsø ! Notes que ce vol n’est pas direct depuis Paris et qu’il te faudra automatiquement faire un mini crochet dans l’aéroport de la capitale. Premier atterrissage sur piste enneigée, j’avoue ne pas avoir été trop rassurée mais ça y est nous voici à 400 km au Nord du Cercle Polaire prêtes à affronter le froid et à voir de jolis spectres de lumière danser dans le ciel. Comme nous avons prévu de rouler tout le temps du séjour sur les routes VERGLACÉES et ENNEIGÉES de Norvège (n’oublie pas ce passage … je te donne déjà le ton de ce début de séjour 😂) nous partons récupérer les clés de notre voiture de location chez HERTZ. Et là c’est la douche froide… Ce fameux loueur nous confie une Toyota Yaris dont les roues sont aussi épaisses que des roues de vélo. What the Fuck ! Je le sens mal et il faut toujours suivre son instinct. Après quelques négociations nous comprenons vite que c’est cette voiture ou rien. Keep Calm 🤟🏽.

Processed with VSCO with hb1 preset

Arrivées sur le parking de HERTZ, nous espérons qu’une chose ; que notre voiture ne soit pas ensevelie sous la neige comme celle-ci →.

Heureusement, elle ne l’était pas ! Nous voila donc partie en direction de la ville de Tromsø. L’avantage est que l’aéroport se trouve à 15 min du centre ville. Cela m’amène à te donner le premier conseil de voyage. Si tu comptes rester quelques jour dans la ville de Tromsø pour t’y balader, je te conseille de ne pas y louer de voiture pour 3 raisons !

✿ La ville est assez petite. Tu pourras tout visiter à pied où à l’aide de bus qui sont assez présents en ville

✿Trouver une place en ville est très fastidieux et les agents de la ville ne te louperont pas pour te mettre une amende ! Si tu veux payer les 60€ d’amende à notre place pour deux petites heures garées en ville, fait moi signe 😅. Ne t’avises pas non plus de te garer sur les places réservées aux résidents

✿Tu trouveras sans problème plusieurs agences de location de voiture en ville si tu décides de t’en éloigner

Deuxième conseil de voyage pour la ville de Tromsø, (ça va surment te sembler bête) mais si tu n’es pas habitué à conduire et à te garer sur neige je t’invites à étudier le sujet avant de partir. Ça pourra t’éviter de faire des erreurs de débutant comme te garer dans une pente s’en pouvoir repartir ou te garer dans une pente en marche arrière (prêt à repartir, tu connais la chanson). Une déneigeuse à tout de même dû venir tirer la voiture 😂! Une belle matinée de perdue… Toutefois sache qu’il est plus facile de conduire à l’extérieur de la ville. La neige est beaucoup mieux damée en dehors de la ville et si tu loues un SUV ou 4×4 la question ne se pose plus !

6ff14617-26a0-47bd-bbb2-36181f772ca2

Je l’avoue, je n’ai pas porté un grand intérêt à la ville de Tromsø. Nous ne voulions qu’une chose : partir d’ici. Du coup, je ne suis pas la meilleure personne pour te conseiller les activités à voir/à faire. Etant une adepte de la visite des lieux de culte, j’ai été déçue de voir qu’il fallait payer pour accéder à la Cathédrale Arctique de Tromsø (adresse sur la carte ci-dessus). Comptes environ 50 kr soit 5€. Ce n’est peut être pas grand chose, mais je préfère donner quelque chose sous forme de dons. Surtout dans une ville où la vie est déjà très chère. Pour connaitre les événements qui auront lieu à Tromso je t’invites à te rendre à l’office du tourisme Visit Tromsø dont l’adresse est inscrite sur la carte ci-dessus.

Processed with VSCO with c1 preset

8BEFD1B6-4EB6-4A0E-A8AB-1BFD57E61559

Jour 3 – Cap vers les Alps Lyngen puis Storsteinnes

C’est tôt le matin que nous décidons de prendre la route en direction des Alps Lyngen à la rencontre de Tommy, qui sera notre moniteur de chiens de traineau. Nous tentons de sortir de la ville de Tromsø (première chute pour toutes les deux sur un sol totalement verglacé. Décidément cette ville nous en veut Hahaha 😂). Nous prendrons les routes E8 et FV858 (point A au point B sur la carte ↑). Les routes E8 sont des routes doubles-voies assez bien déneigées. À l’inverse les routes FV peuvent s’apparenter aux départementales que nous avons en France. Celles-ci sont peu déneigées mais le trafic y étant beaucoup moins présent, elles sont praticables pour conduire. Bien évidement il est important que tu restes toujours prudent(e).

Processed with VSCO with c1 preset

B67C1EDD-16BF-4020-84CE-2C27D2246316

Après 2h30 de route en prenant le temps de s’arrêter prendre quelques photos, nous voici arrivées chez Tommy, notre moniteur du jour ! Tommy est un éleveur de Husky d’Alaska et propose de te former à devenir à véritable conducteur de traineau. Attention tout de même, cette activité est différente d’une Balade en Chiens de Traineau puisqu’ici tu vas apprendre à atteler les chiens, conduire et gérer ton traîneau durant un parcours. Alors je ne te caches pas que les débuts sont assez fébriles, j’ai le pied assez souvent sur le frein. Toutefois, les tours suivants sont un véritable kiffe qui permettent de ressentir toute l’adrénaline de cette activité ! Les chiens sont adorables et très observateurs !

Nous avons fait le choix de nous éloigner de la ville de Tromsø et de trouver un élevage éthique dans le plus grand respect des animaux. Je ne dis pas qu’à Tromsø tu ne peux pas en trouver. Il faut simplement garder en tête que Tromsø est une ville très touristique. Question prix, nous avons payé 90€ par personne pour 2h de chiens de traineau, incluant les explications et l’activité. Nous avons également pu jouer avec les chiens et profiter d’une pause café / thé de 2h  au cours de laquelle nous avons énormement échangé avec Tommy. Bref, nous avons passé une bonne partie de la journée chez Tommy. Je te recommande vraiment ce lieu !

TEAM Lyngen Tours ⎮  Karnesveien 216, 9060, Lyngseidet, Norvège  ⎮  Prix 90€

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with c1 preset

Processed with VSCO with a4 preset

Processed with VSCO with c1 preset

Storsteinnes

C’est à Storsteinnes que nous passerons la nuit avant de repartir le lendemain en direction de l’île de Senja. Storsteinnes correspond au point C sur la carte ci-dessus ↑ et se trouve à 1h30 de route des Alps Lyngen ou de Tromsø. Notes que Storsteinnes est un point de chute idéal pour se rendre également sur l’île de Senja ou sur l’île de Sommarøy. Du coup je peux d’ores et déjà te donner l’adresse d’un superbe hôte AirBnB qui s’appelle également Tommy ! L’acceuil est hyper chaleureux et l’espace de vie qui nous est réservé, est vraiment grand. Pour réserver ton séjour il te suffi de cliquer ici chez Tommy.

Cette nuit là nous avons eu une lueur d’espoir car depuis le début du séjour, pour la première fois le ciel était clair et propice à l’apparition d’aurores boréales. Et c’est sur les conseils de Tommy notre hôte que nous avons pu nous rendre dans un endroit à 20 minutes de sa maison. Pour te rendre à ce spot d’aurores, je t’invites à te rendre au Lac de Takvatnet que tu trouveras sur la carte ↑. Je te ferais prochainement un petit article pour savoir comment photographier des aurores lorsque l’on est débutant ++ ! 😅

IMG_3630

IMG_3654

IMG_2205

Jour 4 – Immersion dans un élevage de reines et rencontre du peuple SAMI 

Nous profitons de cette belle journée pour visiter les environs de Storsteinnes en voiture et notre hôte en profite une nouvelle fois pour nous indiquer l’adresse d’un superbe spot ! Il s’agit de Meieriveien 11 dont l’adresse exacte est indiquée sur la carte. La vue est à couper le souffle. Nous décidons également de longer la route FV 858 qui contourne le point d’eau. Les paysages sont vraiment dingues ! Enfin, nous revenons au Lac de Takvatnet en plein jour car nous avions repéré son potentiel la veille au soir 😉.

A47C9AE4-45D4-457D-82B4-ADD5A7D8C861

Processed with VSCO with c1 presetProcessed with VSCO with c1 preset

C’est en compagnie de Nils que nous entamons cet incroyable après-midi. Nous nous attendions à discuter de traditions ancestrales du peuple SAMI mais avant ça, Nils nous a invité à pénétrer à l’intérieur de l’enclos des rennes afin de leur donner le repas du soir.47660769-23E2-444C-A236-38B4A492E91B C’est pas moins d’une centaine de rennes qui nous observent ! (Normal c’est nous qui avons la bouffe !) Je dois avouer que je n’étais pas rassurée au départ ! Je crois qu’ils ont pas encore conscience de la taille de leur bois 😆 ! J’ai été bousculée une ou deux fois mais en réalité je constate rapidement qu’il n’y a pas de danger. Les rennes sont des cervidés très doux avec l’homme. Ils nous approchent avec aisance, ne sont pas brutes lorsque nous leur donnons à manger dans la main et se laissent facilement caresser. Je t’assure que l’expérience est géniale ! Nils a pris le temps de nous expliquer pas mal de chose sur sa manière de travailler mais également des choses à savoir concernant les rennes. Tiens, par exemple il nous explique que les rennes (tout comme les cerfs) perdent leur bois pendant la période de rut (période d’accouplement des cervidés). À ce moment précis, les bois font environ 1 mètre de hauteur. À l’inverse, les rennes castrés ne perdent plus leur bois. Autre sujet, Nils nous explique un truc assez hallucinant concernant leurs sabots. La plante de leur sabot est froide ce qui leur permet de se déplacer avec plus d’aisance dans la neige sans que la neige colle sous leurs sabots ! Après ces explications nous rentrons nous mettre au chaud❄️. 

Du coup, on rentre chez Nils et ….. des peaux de rennes sont étendue, entrain de sécher, comme si tu faisais sécher ton linge quoi. Un ours brin nain est empaillé et posé sur le dossier du canapé. Rien de plus banal 😂. C’est dans ces moments là que tu te fais les pires scénario possibles. Que tu commences à inspecter la pièce pour repérer les endroits par lesquels tu pourrais t’enfuir ! Bref, tu connais. 

Processed with VSCO with c1 preset

Nous papotons pendant deux heures au moins. En balayant différents sujets en rapport aux traditions ancestrales, à la vie en communauté avec les norvégiens, aux célébrations, etc. Pour résumer, les SAMI sont un peuple d’hommes et de femmes nomades. Cette communauté représentante la communauté du Cercle Polaire et est présente en Norvège, en Suède, en Finlande et en Russie. Les SAMI ont leur propre langue dont l’alphabet contient énormément de lettres. On est loin des 26 lettres de notre alphabet latin !

Autre point, tout le monde ne peut pas faire partie de la communauté. En effet il faut avoir au moins 25% de sang / gênes pour légitimer son appartenance à la communauté. Tu auras certainement fait le lien, les SAMI ne se marient donc pas forcement entre eux.  Dernier point parmi tous nos sujets de conversation, les SAMI ne sont acceptés que depuis peu en Norvège (courant 1980). Aujourd’hui cette communauté est respectée pour ce qu’elle est,  ainsi que pour les connaissances accrues qu’elle a de la Nature.

Il faut compter environ 40€ pour cette activité privative.

 

Voici que la moitié de la semaine est déjà passée et nous ne sommes pas au bout de nos aventures ! La suite du périple se trouve dans la partie 2 qui arrive très très prochainement (elle est déjà prête mais je te laisse déjà savourer celle-ci !). Tu retrouveras également la partie Budget qui pourra t’aider à préparer ton futur voyage !

N’hésite pas à commenter / aimer / partager si cet article t’a plu, si tu comptes te rendre en Norvège ou ailleurs. Je me ferai une joie de te lire et de discuter avec toi ! Un petit passage prévu en Suède ? Escapade d’un week-end à Stockholm.  Et si les pays froids et les road-trips te tentent je t’invites à consulter l’article sur un magnifique road-trip en Islande Tu prévoies un road trip en Islande.  Enjoy ✌🏽

 

Une réflexion sur “Road Trip en Norvège : Tromsø, Storstenneis, Senja et Sommarøy – Partie 1 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.