Tu prévoies un road trip en Islande ?

[Avril 2018]Ce bijou est depuis toujours dans un coin de ma tête, attendant patiemment d’être exploré. Mais quand ?? Il ne fallait pas attendre plus longtemps. Quelques jours de blues et une envie de me ressourcer me conduisent à prendre un billet illico pour Reykjavik. Au passage j’embarque mon amie avec moi ! Ce sera donc 5 jours de road trip où vous le verrez, l’hébergement a été le cadet de nos soucis (je vous aurai prévenue) ! Découvrez l’itinéraire et la carte interactive à la fin de l’article ↓


Mini Road Trip en Islande de Reykjavik à Jökulsárlón en passant par le Cercle d’Or

Jour 1 – Arrivée en Islande à Reykjavik (Keflavik Airport)

Partons pour cinq jour de  Road Trip à travers l’Islande en privilégiant le sud et le sud-est du pays. Est-ce que l’on commence tout de suite par les petites galères ? Aller soyons fun : « -Emeline ne part surtout pas en Islande sans avoir réservé de voiture avant ! -Oui Oui !… ». Mince… ils avaient tous dis vrai. La réservation d’une voiture est pratiquement indispensable car après 3 heures de recherche et une dizaine d’agences de location présentes non loin de l’aéroport, le seul véhicule que l’on nous propose a été une Toyota Yaris hors de prix et une option de 300 km. Ridicule pour un road trip dira-t-on. Par chance, nous nous sommes éloignées de l’aéroport afin de trouver des agences de location en direction de Reykjavik. Bingo ! Arrêtez-vous à Icepol Car-Rental à Reykjanesbær. Vous pourrez louer un véhicule de type Dacia Duster pour 80€ la journée toutes assurances incluses. De plus, le coffre est assez grand pour vous faire économiser une ou deux nuits d’hôtel (ça sent le vécu …). Concernant l’étape du dodo, nous avons fait une halte dans une charmante auberge de jeunesse à Reykjavik au Bus Hostel Reykjavik dans un dortoir mixte de 24 personnes (pardonnez les voyageurs qui rangent leur sac à 3 heure du matin).

Road Trip en Islande
Route 1

Jour 2 – Direction Jökulsárlón

En route ! 380 km soit environ 4 heures de route nous sépare de ce magnifique lieu. En effet, Jökulsárlón est une lagune glacière au pied du glacier Vatnajökull. Je vous rassure, la route n’est absolument pas ennuyeuse car les paysages vous en mettront plein la vue. Sur la route 1 nous nous arrêtons à Seljalandsfoss Waterfall. Cette cascade est très jolie et vous permet à l’aide d’un petit chemin de passer derrière la chute d’eau (prévoyez un k-way !). On reprend la route toujours en faisant défiler un paysage bluffant qui change au fur et à mesure des kilomètres nous offrant même une étendue de sable noir et une atmosphère plus sombre.

c77b2d10-a92c-461b-8395-4fcf074b3e21
Seljalandsfoss Waterfall
Road Trip en Islande
Aux portes du glacier Vatnajökull

Nous arrivons à Jökulsárlón en milieu d’après-midi. Le temps est pluvieux et la température, aux alentours de 8 °C. Je vous avoue avoir été un peu déçue en arrivant sur les lieux. Je ne voyais qu’un lac et quelques glaçons flotter. A quelques centaines de mètres se trouve également une plage nommée Diamond Beach où l’on aperçoit de petits blocs de glaces mais rien de transcendant ! Mince… Nous passerons tout de même la nuit dans le coffre de la voiture sur le parking du site de Jökulsárlón, lieu autorisé pour passer la nuit dans son véhicule. Si vous êtes amenés à le faire, prévoyez de nombreuses couches de textiles pour vous tenir au chaud car les températures sont négatives la nuit. Nous espérons sincèrement changer d’avis sur ce lieu au petit matin.

Parking de Jökulsárlón
Parking de Jökulsárlón

Jour 3 – Jökulsárlón et Diamond Beach / Vík / Skógarfoss

Au petit matin c’est un tout autre spectacle qui nous attend. J’en reste encore bouche bée à l’heure où je vous écris (et il est tard tout de même). Je suis aux premières loges d’un lac amenant lentement ses énormes blocs de glaces semblables à des icebergs vers l’océan Atlantique. Mais c’était sans compter les vagues qui projettent ces icebergs sur la plage formant la plage Diamond Beach. Ce décor est un régal pour mes yeux et nous déambulons à travers ces blocs majesteux. Nous pourrions y rester des heures mais la route nous rappelle.

IMG_4640
Diamond Beach
Diamond Beach
Diamond Beach

Pour la route du retour nous avons prévu de nous arrêter à Vík et de dormir à Skógarfoss dans un camping. Bien évidemment, si vous avez plus de temps, vous pouvez continuer votre route en direction de Hofn ou passer plus de temps par villes.

Vík est une ville incontournable pour sa plage de sable noir et ses orgues balsatiques. Nous faisons une halte sur la plage de Reynisfjara, Vík étant simplement la ville la plus proche et la plus connue.

Road Trip en Islande
Vík

Très touristique tout de même, ce n’est pas évident de prendre une photo sans avoir deux trois inconnus dessus. Cela n’enlève en rien le charme de cette plage qui me fait étrangement penser aux décors d’une série connue (Game of Thrones !). Vous tomberez amoureux                 de ces impressionnantes grottes de basalte et de ces blocs rocheux plantés au milieu de l’océan.

630458e9-b3c2-4af7-a429-078e83173c7b
Orgues basaltiques
Road Trip en Islande
Grotte de basalte

On prend la route pour Skógafoss, étape où nous passerons la nuit. Nous rêvons également d’une longue et chaude douche car depuis Jökulsárlón nous n’avons pas eu ce luxe. Skógafoss ou la cascade que vous entendez de loin vu son impressionnante chute d’eau. Encore une fois, je me sens petite face à ces paysages (62 mètres de chute ce n’est pas rien !). Tout cela est d’autant plus impressionnant pour moi car c’est la première fois que je me retrouve devant de tels sites. Grandiose. Du coup, voyons ce que donne cette cascade vue d’en haut (une centaine de marches vous attendent. A vos Squats !). Nous passerons la nuit pile poil en face de la cascade. Génial comme « Morning View » n’est-ce pas ?! Avant cela, une douche s’impose et l’aire de camping de Skógafoss contient des sanitaires (WC / douches / éviers). N’empêche, nous sommes loin de la douche longue et chaude puisque l’approvisionnement en eau est payant mais nous participons volontiers à la sauvegarde de ces lieux ! Top Chrono ! C’est parti pour 5 min de douche à l’odeur sulfuré et au lit ! (dans le coffre du Duster). PS : un couple s’est également installé pour passer la nuit sur l’aire de camping, dans une Toyota Yaris. Je n’ose imaginer la nuit chaotique.

Skógafoss
Skógafoss

Jour 4 – Cercle d’Or

D’autres aventures nous attendent. Cette fois, nous nous attaquons au Cercle d’Or composé de trois principaux sites : Gulfoss, þingvellir et Geysir. Nous démarrons cette journée par Gulfoss en se disant secrètement que nous irons pavaner au célèbre Blue Lagoon par la suite… (Oui, tout ne s’est pas passé comme prévu). Gulfoss (également appelée Chute d’Or) est une cascade très large puisqu’elle mesure 70 mètres de large. Je vous laisse donc imaginer le débit hallucinant qui s’y trouve.  Cette cascade a l’avantage d’être très accessible. Idem pour Geysir, attraction phare du Cercle d’Or. Situé à quelques minutes du premier site, Geysir émerveille petits et grands. Notez que Geysir crache à plus de 100 mètres de haut quelques fois par jours contrairement à son petit frère Strokkur qui lui jaillit à environ 20 mètres toutes les 5 min environ. Malgré un jaillissement très rapide, nous avons le temps d’observer la magnifique bulle d’eau se former ainsi que les couleurs bleutées. Warning !! Ne vous mettez pas dans le sens du vent ou vous serez franchement arrosés ! Avant de vadrouiller au sein du parc naturel de þingvellir, allons se détendre au Blue Lagoon ! Oui mais non, il est indispensable de réserver son entrée plusieurs jours à l’avance sur le site internet uniquement, et de débourser une somme au minimum de 50€ si vous y allez à la nuit tombée (trouvons un plan B !). Je vous propose donc les bains chauds de Laugarvatn Fontana sur la route de þingvellir. Ce spa géothermique nous a fais un bien fou ! Certes, nous sommes loin des eaux turquoises du Blue Lagoon mais qu’importe, nous sommes d’attaque pour repartir à l’assaut des paysages islandais.

Road Trip en Islande
Gullfoss

Dernière étape avant de retrouver la capitale, þingvellir. Ce site est très vaste et nous l’avons finalement parcouru en voiture. Cette étendue de plaine est historiquement connue en Islande puisqu’elle a été le théâtre de nombreux événements qui ont construit peu à peu l’Islande. De plus, cette plaine marque aussi la frontière entre la plaque tectonique eurasienne et américaine. Road Trip en IslandeIl est d’ailleurs possible de faire de la plongée dans une de ces failles.

Reykjavik, nous revoilà ! Pour cette nuit nous dormirons chez l’habitant à titre gracieux et avec qui je suis en correspondance depuis quelques jours avec l’application Couchsurfing. Il n’a pas été simple de trouver quelqu’un pour nous héberger mais Osgúr a été notre sauveur (que c’est bon de dormir dans un vrai lit !). Nous avons eu une hospitalité hors pair puisque nous avons eu une chambre, la possibilité de partir à l’heure que nous voulions et surtout un blind test parce que notre hôte était professeur de musique !

Jour 5 – Reykjavik et ses alentours

Dernière journée du road trip et le Dacia Duster est devenu notre deuxième maison ! Nous sommes en route pour le centre ville où nous faisons un premier arrêt à l’Église Hallgrimur. Cette église domine la capitale par son envergure et son architecture. A notre grand désarroi, nous n’avons pas pu visiter l’intérieur de cet édifice où la messe de Pâques se déroulait. Finalement, ce dimanche de Pâques nous a joué de sacrés tours puisque de nombreux lieux étaient fermés en cette fête sacrée. Nous n’avons pas pu visiter le musée phallologique (ou musée du pénis). Ce musée réuni les organes génitaux de tous les mammifères et même de Troll, car ajoutons-le, l’Islande vit au rythme des comptes de fées et de trolls. Qu’à cela ne tienne, nous irons nous consoler au restaurant, ou pas. Car ce dimanche de Pâques nous offre également une augmentation de 20% sur les tarifs des restaurants (Imaginez-vous entrain de manger une fondue savoyarde à 50 €. Ça pique). Nous finissons de visiter Reykjavik par une petite balade en déambulant entre les maisons colorées et les graffitis.

Sur les conseils d’Osgúr (notre précédent hôte), nous décidons de visiter les sites aux alentours de Reykjavik et de Keflavik en attendant notre vol prévu à 6 heure du matin le lendemain. Nous allons donc au Bridge Between the Continents qui sépare l’Eurasie et l’Amérique (tout un symbole). Le paysage est totalement lunaire et n’a finalement rien à voir avec le parc national de þingvellir. C’est plutôt cool de traverser une faille ! Non loin de ce site nous apercevons un énorme panache de fumée ou de vapeur nous ne savons pas trop. Nous décidons de nous y rendre et Surprise ! Ce sont les sources chaudes de Gunnuher. N’espérez même pas y tremper un orteil, la température du sol peut atteindre 80 °C, je ne vous parle même pas de la température de l’eau.

Ça y est c’est fini. Nous rendons la voiture à laquelle nous avons fait le plein de gasoil, seule condition du loueur. Le carburant est assez onéreux mais nous n’avons fait qu’un plein de carburant malgré les kilomètres parcourus. Le loueur nous escorte jusqu’à l’aéroport et c’est parti pour une longue nuit sur les bancs de celui-ci. Décollage initialement prévu à 6 heure du matin mais c’était sans compter cette tempête de neige qui nous cloue au sol durant 3 heures. L’Islande ne veut pas que l’on parte. Tout comme nous. Il reste tellement de chose à voir. Je privilégierai le centre du pays lorsque j’y retournerai. Si vous êtes encore hésitant ou frileux à l’idée de partir en Islande, je ne peux que vous conseiller de vous y rendre. Ce pays est un bijou qui nous offre sans cesse de nouveaux spectacles de la nature.

Budget

Comme vous l’aurez sûrement compris, durant ce voyage je n’ai pas réellement eu de dépenses hormis l’achat du billet d’avion et la location de la voiture. Malgré que l’Islande soit un pays réputé pour être onéreux dû aux restaurants et aux Guest houses isolés, je n’ai guère dépensé plus d’une centaine d’euro sur place. Attention tout de même, nombreux sont les commerçants qui privilégient les règlements par carte bancaire au détriment de l’espèce. Voici une estimation des prix pour plusieurs catégories selon les prix pratiqués sur place :

  • Transport aérien : € € € € €
  • Location de voiture + essence : € € € € €
  • Hébergement : € € €
  • Restauration : € € € € 
  • Sites touristiques : € € € €

N’hésitez pas à commenter / aimer / partager si cet article vous a plu, si vous comptez vous rendre en Islande ou encore pour me partager votre propre aventure. Je me ferai une joie de vous lire et de discuter avec vous !

5 réflexions sur “Tu prévoies un road trip en Islande ?

  1. Magnifique article! J’ai pris mes billets, je pars pour une semaine, je souhaiterai savoir si le visa est nécessaire?
    Comme on me le dit l’idéal c’est de louer une voiture, je voulais savoir le prix un peu près sans essence et avec essence.

    Merci!

    Aimé par 1 personne

    1. Hello mnnsch, je te remercie pour ce joli compliment ! L’Islande n’est pas un pays européen certes, mais un pays de l’espace Schengen. Il est donc possible d’y aller sans Visa. Concernant la location d’une voiture, nous avons payé 400 € au total pour la réservation de la voiture (avec l’agence que je cite dans l’article) + 80€ de gasoil. Le carburant est assez cher là bas. Par chance, nous avons fais plus de 1000km avec un plein de carburant.
      Je te souhaite un excellent voyage ! À ce jour, ce Road trip reste ma meilleure expérience et mon plus beau voyage !

      J'aime

  2. Coucou miss !!!
    Eh bien je te connaissais voyageuse mais … en fait … tuves une vraie globe trotter dis moi !
    Merci de nous partager tes aventures, tes découvertes et … ces photos magnifiques ( bravo photographe!) …
    je découvre ton blog à l’instant et par hazard … tu viens de m’offrir un moment d’evasion le temps de mon trajet. Plongée dans tes decouvertes, j’avais oublié oú j’etais, jusqu’à ce que le monsieur de la navette fluviale dise  » bonne journee à Aubervilliers » … d’un coup ça fait moins rêver !

    Merci pour tes partages et l’évasion que tu nous offres … l’islande, whouuaaa …

    Profites autant et savoir chaque instant

    À +

    Delphine ( fifine de VERI) 😉

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.